C'est en 1916 que Jules ARMAND achète la propriété située aux Valentons, Saint-Loubès, petite bourgade à 20 km de Bordeaux. Sa fille Gabrielle et son gendre Jean Félicien Meynard, de retour de la guerre de 14-18, en assurent la continuité. Ce vignoble, s'agrandissant petit à petit, s'appelle successivement Clos des Valentons puis Château des Valentons-Canteloup sous le règne de Fernand MEYNARD, leur fils, et de Marcelle, fille de viticulteurs d'Ambès, à Thilède-Grillon.

Fernand est un arboriculteur dans l'âme et c'est lui qui plante les poiriers qui ont fait sa renommée, notamment après la grande gelée de 1956 qui a détruit la moitié du vignoble. Il agrandit celui-ci avec l'achat en 1973 de Bois Malot, château contigu à la propriété familiale.

Image1
table de tri
JACQUES BARRIQUE
Aquarelle-03-08
tri M.MEYNARD F
VALENTONS CHATEAU

Histoire

DEPUIS 1916

Jacques Meynard, le fils de Fernand et Marcelle, poursuit l'œuvre de ses aînés depuis 1980. La collaboration avec son père fait naître la cuvée Tradition en 1985 et le Clairet.

 

Il continue à agrandir l'exploitation qui compte aujourd'hui environ 30 hectares de vignoble et 3 hectares de poiriers. Il diversifie également la production en développant les blancs, délicatement fruités avec la cuvée "Entre Deux Terres" et la cuvée "Marine", ou bien charnus et boisés avec la cuvée Tradition.

 

La cuvée Excentrique, vin rare né en 2003, doit son nom à son assemblage peu courant de Petit Verdot et de Merlot.

 

Le château Bois Malot et le château Valentons Canteloup sont vendus principalement en France et en Europe, aux U.S.A. en Asie.